Vivre à Bombay

Habiter la ville

 

Etude de cas : Bombay

 

Bombay est la première  métropole d’Inde ; elle connait un développement économique basé sur

- l’activité portuaire : 40 % du commerce maritime indien

- les affaires et la finance. (quartier des affaires)

 

Bombay est une ville du Sud : elle connait une très forte augmentation de sa population. Pour se loger, les nouveaux arrivants s’ « installent » dans des bidonvilles ou dans les vieux quartiers dégradés. La moitié de la population de Bombay vit dans des conditions insalubres (malsains).

 

 

Bidonville : quartier pauvre où les maisons sont construites avec des matériaux de récupération

Métropole : très grande ville où sont concentrés les lieux du pouvoir économique (et politique)

 

Résumé vidéo :

            Les villes du Sud connaissent un accroissement très important de leur population à cause de l’exode rural  Les nouveaux arrivants vivent de « petits boulots » et nedisposent pas des services urbains de base (eau potable, électricité, ramassage des ordures, etc…). Les  principales  difficultés  sont l’insécurité  et la  pollution.

Toutes n’ont pas les mêmes réponses face aux difficultés de leurs populations les plus pauvres :

A Mexico, les habitants des bidonvilles obtiennent la propriété de leur parcelle. Ils construisent leur habitation sur plusieurs années. La ville les ravitaille en eau potable.

A Bangkok (Thailande) les autorités municipales n’interviennent pas  

Au Caire (Egypte) le gouvernement a fait construire des villes nouvelles pour accueillir les nouveaux arrivants. Mais ces villes sont trop éloignées du Caire et n’ont pas attiré les plus pauvres.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site